Bandeau

Couture

Une couture consiste à assembler deux pièces de tissu, ou de cuir, à l'aide de fil à coudre. La couture peut se faire manuellement à l'aide d'une aiguille ou bien mécaniquement à l'aide d'une machine à coudre. La couture est utilisée pour fabriquer des vêtements, du linge de maison (draps, mouchoirs, etc.), des éléments de décoration (nappes, rideaux, tentures, etc.), des chaussures, de la maroquinerie (bagages, sacs, etc.), etc.


  
TYPES DE POINTS

    - point de bâti ou faufilage,
    - surfilage,
    - surjet,
    - surpiquage,
    - reprisage,
    - point devant,
    - point arrière,
    - point de piqûre,
    - point de chausson,
    - point de côté, ou point caché
    - points fantaisie :
            point de croix
            point de feston
            point de tige
            point de chaînette,
            jours,
            nids d'abeille.

TYPES DE COUTURE

    - couture simple : point de base de la couture.
    - couture anglaise : permet de réunir des tissus qui s'effilent facilement, et dissimule l'assemblage de deux étoffes.
    - couture rabattue : donne un assemblage solide et selon le tissu employé un peu plus de raideur par rapport à un assemblage normal.
    - couture plate : une des plus simple au point de vue de la définition. Ce type de couture présente la particularité de ne pas se marquer.


MATERIEL

Accessoires de couture 

    - Bouton : Pour coudre un bouton, il est conseillé de laisser un espace entre le bouton et le tissu où il est cousu, pour faciliter l'insertion de l'autre morceau de tissu lors de la fermeture : pour ce faire, on utilise souvent une allumette placée sur le bouton, qui est cousue avec puis retirée, libérant ainsi l'espace de son épaisseur.
    - Braguette : C’est un des rares mots de la langue française dérivant directement du gaulois.
La braguette est inventée au Moyen Âge.
    - Fermeture à glissière : La fermeture à glissière, ou fermeture à crémaillère, est un dispositif mécanique permettant l'ouverture et la fermeture rapide d'un vêtement ou d'un sac, ou le raccordement et la séparation rapide de pièces de tissus.
    - Fil à coudre : Les matières servant à la fabrication d'un fil pour l'industrie textile sont : le coton, la laine, le crin, le lin, le chanvre, la soie, le caoutchouc, les matières plastiques, le verre, l'or, l'argent.
    - Galon : Un galon est un ruban avec une fonction
    - Velcro : marque déposée par Velcro International BV pour le monde entier. Son usage est donc réglementé. Mais Velcro est devenu un nom générique pour désigner un matériau textile inventé par Georges de Mestral, un ingénieur suisse, et qui consiste en deux bandes recouvertes chacune d'une texture différente, permettant lorsqu'on les met en contact d'obtenir rapidement une liaison amovible. On parle de bande auto-agrippante.

Éléments du vêtement

    - Basque : Une basque est une partie découpée et tombante de certains vêtements, par exemple le casaquin. 
    - Boutonnière : petit objet généralement rond et plat. Il est utilisé en couture pour fermer les vêtements (chemise, pantalons, etc.) ou parfois à titre d'accessoire. Le bouton se glisse dans une fente surpiquée du tissu, appelée boutonnière (ou parfois bride), afin d'y rester bloqué et de maintenir ensemble les deux morceaux d'étoffe.
    - Bretelle : moyen de fixation, des vêtements par exemple, qui passe sur l'épaule et s'utilise par paire.
    - Capuche : coiffe en forme de capuchon, souvent partie intégrante d'un vêtement (une sorte de grand bonnet qui couvre la tête et qui se rabat sur les épaules).
    - Ceinture : bande de tissu, cuir ou d'une autre matière souvent souple ; solidaire ou non du vêtement et qui se porte autour de la taille pour la ceintrer ou pour y maintenir un pantalon. Elle s'utilise aussi comme accessoire de mode.
    - Col : bord supérieur d'un vêtement, souvent une chemise, qui se rabat sur le cou.
    - Épaulette : rembourrage sur l'épaule, qui sert à rehausser un vêtement pour lui donner de l’aplomb et pour accentuer la carrure. Les épaulettes sont également appelées paddings ou américaines.
    - Manche : partie d'un vêtement qui recouvre tout ou une partie du bras. Il existe plusieurs sortes et plusieurs longueurs de manche.
    - Poche : compartiment d'un vêtement, d'un sac à main ou d'un sac à dos.
Elle se consistue généralement de pièce de tissus assemblées et appliquée sur l'objet.
    - Parmenture 
    - Emmanchure : chacune des deux ouvertures d’un vêtement, d’une robe, d’une chemise, etc., à laquelle on adapte les manches.
    - Emcolure : partie d’un vêtement qui entoure le cou.

Outils de couture

    - Aiguille à coudre : Une aiguille à coudre est un instrument de couture permettant de faire passer un fil à travers le tissu.
L'une des extrémités est pointue et permet de percer le tissu. L'autre est munie d'une perforation appelée chas, dans laquelle on passe le fil afin qu'il soit entrainé avec l'aiguille à travers le tissu.
    - Aiguille à tricoter : Les aiguilles à tricoter (à main) s'utilisent normalement par paire et permettent de tricoter. Au XVIe siècle, l'aiguille à tricot était en bois et se désignait sous le terme trique.
    - Dé à coudre : petit objet souvent cylindrique dans lequel on insère le bout du doigt qui pousse l'aiguille à coudre, généralement le majeur ou l'annulaire.
    - Épingle : petit objet filiforme utilisé pour maintenir ensemble des objets. Elle est piquante d'un côté et a une tête de l'autre côté.
    - Épingle de sûreté : ou épingle à nourrice est un petit objet utilisé pour attacher ensemble des pièces de tissu d'une manière rapide et temporaire.
    - Ciseaux : les ciseaux à couture sont faits de deux parties mobiles l'une par rapport à l'autre. Le matériau à couper est pris entre les deux lames actionnées par les poignées.
    - Machine à coudre : machine, d'usage domestique ou industriel, qui exécute mécaniquement les points de couture, généralement en utilisant deux fils, le fil supérieur enfilé dans l'aiguille, et le fil inférieur venant de la canette. Les premières machines à coudre, apparues au XIXe siècle, étaient mécaniques et mues manuellement, de nos jours elles sont généralement électriques et font de plus en plus appel à l'électronique, et par exemple à des mémoires permettant de piloter des motifs complexes ou même de broder des suites de lettres.
    - Machine à tricoter : Une machine à tricoter est une machine, d'usage domestique ou industriel, qui exécute mécaniquement le tricotage.
    - Mètre ruban : Un mètre ruban est un instrument de mesure formé d'un ruban gradué flexible et pouvant s'enrouler, ce qui rend son transport très aisé en lui permettant de tenir dans une poche. Il permet également de mesurer des surfaces courbes.
    - Surjeteuse : La surjeteuse est un type particulier de machine à coudre permettant la couture et le surfil en une seule opération au moyen d'un point appelé point de chainette. C'est ce point qui fut le premier à être mécanisé par Barthélemy Thimonnier. Il a la particularité de s'adapter parfaitement aux matières extensibles.


Source Wikipedia®

Mercerie
Continue
Réalisation NEXTO Entrée des Fournisseurs © 2014 | Conditions of Sale | Conditions of Use | Shipping Charges | Privacy Notice | Sitemap Paiement CB sécurisé